Pogonokoi ? Pogonophile..!

Publié par le

Qu’est-ce qu’un pogonophile ?

J’ai toujours été attirée par les hommes barbus dotés d’une certaine classe. Lorsque je vais sur le site AdopteUnMec, je sélectionne exclusivement ce profil d’hommes. Un jour, alors que je faisais défiler les profils, je suis tombée sur un certain Matt, 37 ans, entrepreneur, BCBG. Un grand brun musclé avec une barbe de trois mois. Les hobbies de Matt étaient le sport et les voyages. Il se disait aussi pogonophile… Pogono koi ?

Matt, un barbu pogonophile

Je me suis empressée de réaliser une recherche sur internet pour comprendre ce terme qui m’était inconnu jusqu’ici. La définition était pourtant simple : « qui aime les barbes ; qui fait honneur aux barbes ». Un mec qui est fan de la barbe, ça m’a fait rire. Puis il a suscité ma curiosité. Il fallait que je rencontre ce Matt. Notre rendez-vous a été fixé quelques jours plus tard. Matt m’a emmenée dans un bar lounge à Odéon.


Il était sympathique, grand et beau, tout comme sur ses photos. Matt avait une moustache structurée et une magnifique barbe très longue, taillée en pointe avec des contours parfaitement dessinés. Elle était brillante et elle avait l’air soyeuse. Il avait un sourire ravageur. En bref, il était très séduisant. Je ne suis pas parvenue à réprimer l’envie de toucher sa barbe. Et à cet instant, confiant et souriant, il m’a touché les seins en me disant d’un rire coquin : « Si tu me touches la barbe, je te touche les seins ! » Étonnée et choquée dans un premier temps, amusée dans un second, j’ai ri de sa blague, que j’ai trouvé très audacieuse.


Je l’ai ensuite très rapidement interrogé sur sa passion, qui m’étonnait beaucoup. Il m’en a alors expliqué les grandes lignes avant de me proposer de l’accompagner chez lui pour me la faire découvrir. Curieuse et amusée, j’ai accepté cette invitation. Une fois chez lui, j’ai découvert le mur de son salon criblé de centaines de photos de barbus de tous les styles. Ensuite, il m’a montré sa bibliothèque qui était remplie de livres sur le sujet, puis sa salle de bain. La fameuse salle de bain d’un barbu pogonophile.

Une passion à part entière


Cette pièce contenait plusieurs dizaines de peignes de diverses matières et de différentes formes (corne, bois de santal, amoora, bois de pêcher...). J’y ai également découvert des dizaines de brosses que Matt prenait plaisir à me décrire. J’ai d’ailleurs appris que le poil de sanglier est idéal pour la barbe, et d’autres informations que j’ignorais totalement.
Mais ce n’est pas tout. La salle de bain de Matt contenait aussi des centaines d’huiles aux arômes et aux compositions divers et variés, disposant tous de leurs propres vertus sur le poil : lavande, huile de coco, d’amande, d’olive, de jojoba, d’argan... Matt possédait des baumes et des cires qui servaient à fixer et structurer ses poils, ainsi que des shampoings spécifiques pour obtenir une barbe propre sans l’abîmer.


J’ai été totalement étonnée et ravie de faire la connaissance d’un pogonophile, un fan de la barbe. Une passion dont je ne soupçonnais même pas l’existence malgré mon goût prononcé pour les hommes barbus ! Mais après tout, chacun sa passion. L’essentiel étant de se retrouver autour de passions communes. Avec Matt, nous nous sommes découvert une passion pour le sport, et en particulier le running et le fitness, que nous pratiquons souvent. Nous aimons aussi les voyages, la découverte de nouveaux paysages, de modes de vie différents et pratiquons ensemble de nombreuses activités.

Aujourd’hui, je peux dire que je suis en couple avec un barbu séduisant, et qui est : un pogonophile !

 
Auteur : Sharon Masnada
Copyright © Ma Barbe Séduisante, 2018, Tous droit réservés.

← Article précédent Article suivant →